Gelé, comme un moteur de F1

L’influence ravageuse du froid sur mon habitat naturel fait que je vais avoir moins de temps que prévu pour commenter les monoplaces 2012. Si elles n’étaient pas si laides, j’aurais des remords. Et puis plombier, c’est un très beau métier.

.

.

.

.

.

.

La F2012, dans sa partie avant, me fait penser à un assemblage de legos. Au delà de l’esthétique, voilà un sacré manque d’imagination. Ca me choque moins chez Caterham, un tel manque d’intégration. Voilà qui tranche avec tout le reste, car ils l’avaient dit et s’y sont tenus  : Ferrari a pris des risques, et fait preuve de créativité. Tout a manifestement été fait pour optimiser le rendement du fond plat. Finie l’étrave inférieure séculaire  : tous les éléments de la suspension sont rattachés directement au nez. Les pontons obéissent également à des règles différentes de la concurrence. Tout le monde s’est plié à la loi de la goutte d’eau, pour dépouiller l’arrière un maximum. Ferrari conserve une partie arrière un peu moins dépouillé, mais les pontons sont plus fins en revanche sur toute la longueur de la voiture. Autre détail, les échappements, qui sortent devant les pneus arrière  : peut-être une volonté de remédier aux problèmes de mise en température de l’an passé. Vue d’avant, la voiture a un air très agressif. Un peu comme comme un ptit rouquin qui sait qu’il n’aura pas de succès avec les filles. Alors autant être méchant avec elles….

.

.

.

..

.

.

La Force India est elle un paradoxe. Pourtant je l’attendais de pied ferme  : à son volant se débattra (le plus près possible de la tête, j’espère) un des pilotes que je suivrai avec bienveillance. Nico Hülkenberg. Hülki pilotera un brave alligator lui aussi. Toujours cette affreuse marche, et pour le reste, rien de bien notable, si ce n’est que la machine dégage une certaine finesse, et que ce n’est pas un mauvais point. L’ouverture de pontons est très réduite également. Mon sentiment sur ce que l’on voit, c’est qu’on a affaire à une monoplace très, très classique, dont l’allure générale rappelle un peu celle de la Mercedes W02 de 2011. Ce qui n’est pas forcément bon signe, pour le coup. Je suis également un peu surpris par l’autre marche faite par les protections latérales autour de la tête du pilote  : à leur introduction en 1996, les équipes faisaient leur possible pour qu’elles s’intègrent au mieux dans la ligne générale de la voiture. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Si quelqu’un sait pourquoi, qu’il me le dise. Je vivrai pas forcément plus vieux, mais moins bête.

Un petit mot enfin néanmoins sur le nez bas de la McLaren, la seule  : Copernic était le seul à penser que la terre pouvait être ronde. Avait-il tort  ? On en reparlera donc du bien-fondé (ou pas) de leurs options (et de celles des autres) après les qualifications de Melbourne, puisque j’ai cette année décidé de ne pas faire le singe-bookmaker pendant les essais d’intersaison. J’ai lu et commis trop de conneries pendant cette période l’an passé.

Publicités

5 réflexions sur “Gelé, comme un moteur de F1

  1. Ouh-là…
    Prendre Copernic en référence pour défendre McLaren…
    Ca va mal !
    😆

    Aurais-tu un penchant caché pour les évolutions gelées ?
    A moins qu’une glaciation des relations internes à Woking ne génère ta froide réflexion ?
    Mais bon, l’étoile filante, une comète en fait(c’est à dire de la glace en fusion…), pâlit de plus en plus et le moment est sans doute propice à ce que tombe la neige sur ces cristaux démodés.

    (je sors, ça me fatigue !)

  2. Je mettrai les photos ce soir.

    Pour le reste, tu vas hélas chercher trop loin. La Formule 1, c’est super, mais quand tes canalisations gèlent et que dans le lot, il y a celle d’évacuation des toilettes, tu te retrouves comme Alonso derrière Petrov : dans la merde.

    Donc ça devrait me tenir éloigné de mon blog un peu plus que prévu en cette période chaude (là, je reparle de F1).

  3. Oui j’avais bien compris ton problème.
    Courage, pense aux hommes préhistoriques !

    En attendant, Raikko explose le meilleur chrono de Jeres 2011.
    Voilà déjà Grosminet au pied du mur.

    😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s