#8 Lotus Renault GP se livre…

En quelques heures, on a appris deux choses, à l’occasion du Salon Autosport International de Birmingham : d’abord, que la livrée de la Lotus sera conforme (très proche, on va dire) à la fois aux attentes et aux clichés qui étaient sortis ces derniers jours. Ensuite, que l’équipe allait courir en 2011 sous licence anglaise, alors qu’elle exerçait sous drapeau tricolore jusqu’ici. Concernant le passage aux mains anglaises… c’était déjà le cas depuis toujours, de la même façon que Mercedes Grand Prix est rosbeef elle aussi. Il fallait être un sacré âne ou un affreux démago pour y voir une équipe frenchie : l’équipe s’est appelée Toleman Motorsport puis Benetton Formula avant tout ce souk, et demeure basée à Milton Keynes. Les capitaux vont et viennent, les personnes restent. Une fausse révolution, donc, et surtout pas un symbole.

Concernant la livrée en elle-même, c’est difficile d’être méchant : elle est très réussie, bien dans la veine du moment (très vintage). Elle rappelle aussi furieusement celle de la Lotus 98T Renault, qui a fait quelques miracles aux mains d’Elio de Angelis, et surtout Ayrton Senna en 1985. Le clin d’oeil est là. 25 ans après, le noir et or fait toujours son office, et le logo Lotus inspire toujours le respect. Juste une chose : quel dommage que les blaireaux de Total aient poursuivi leur politique maritime de la déjection sauvage en Formule 1. Ces tâches rouges immondes rappellent bien que finalement, tout cela n’est qu’une question de gros sous… mais heureusement un parfait prétexte pour de belles photos.


Publicités

4 réflexions sur “#8 Lotus Renault GP se livre…

  1. « Il fallait être un sacré âne ou un affreux démago pour y voir une équipe frenchie ».

    En effet et c’est pas faute qu’un certain Castrol, votre serviteur, l’ait affirmé avec force, au point de se faire virer de chez Jean-Louis Moncet, âne d’entre les ânes ou marchand ambulant c’est selon. Faut tout de même avouer que mon informateur avait sacrément de bonnes infos puisqu’il avait non seulement affirmé début 2009 que Renault arrêtait la F1 en 2010, ce qui revient au même puisque l’usine ne s’en occupa plus vraiment, mais en plus il avait précisé que le personnel technique(piste) de Renault serait redirigé chez Red Bull. On comprend mieux pourquoi c’est Red Bull qui pétait le feu et non pas « Renault ».

    N’ayant plus de nouvelle de lui et redoutant sa mort, je vais lui rendre hommage en le dévoilant: chapeau et merci Dr Accel. C’était un plaisir de voir les réactions de la masse devant des infos fiables mais non-populaires et de les contempler les nier bêtement au profit d’infos-people grand public.

    Sinon, qu’est-ce que le rouge vient foutre sur cette Lotus ? C’est un crime de lèse majesté et un outrage pour les yeux.

  2. Je me souviens de cette info là, en effet.

    Par contre, l’équipe technique de Renault détachée chez Red Bull n’est pas un processus classique, comme tous les motoristes le font chez leurs clients ?

  3. En tout cas, la comparaison des 2 livrées met surtout en valeur que les F1 actuelles sont moins racées que celles des 80s et début 90s.

  4. Toutafé…

    En postant les photos, je me suis aperçu que la première et la troisième mettaient une mine à toutes les autres…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s